francais CV

Günter NEUHOLD

Né à Graz en 1947, Günter NEUHOLD étudie la direction d’orchestre à l’Ecole Supérieure de Musique de Graz et se perfectionne ensuite auprès de Franco Ferrara au Conservatoire de la Santa Cecilia de Rome et auprès de Hans Swarowsky à Vienne, avant de faire ses débuts en Allemagne, notamment à Hanovre et Dortmund, où il a occupé les fonctions de Premier Kapellmeister. Sa carrière internationale démarre alors et il remporte plusieurs grands prix dont le 1er Prix du Concours de Florence en 1972, le 1er Prix du Concours Marinuzzi de San Remo en 1976, le 2ème Prix du Concours Swarowsky de Vienne en 1977, le 1er Prix du Concours Böhm de Salzbourg en 1977 ainsi que le 3ème Prix du Concours Cantelli de la Scala de Milan en 1977.

Au cours de sa carrière, Günter Neuhold a d’abord été Directeur Musical du Teatro Regio de Parme et Chef Principal de l’Orchestre Symphonique dell’Emilia Romagna «Arturo Toscanini» avant d’être nommé Directeur Musical et Chef Principal de l’Orchestre Royal Philharmonique des Flandres d’Anvers, avec lequel il se produit en tournée en Allemagne, Autriche, Italie et en France. Il est ensuite Directeur Musical de l’Opéra de Karlsruhe où il dirige notamment un cycle Richard Strauss et la Tétralogie. Jusqu’en 2002 il a été Directeur Musical et Artistique de l’Opéra de Brême. Depuis 2008  jusqu’en 2014 il a été Chef Principal et Directeur Artistique de l’Orchestre Symphonique de Bilbao.

GÜNTER NEUHOLD se produit régulièrement sur les plus grandes scènes internationales d’opéra :
Wiener Staatsoper, Berliner Staatsoper, Deutsche Oper Berlin, Komische Oper Berlin, Staatsoper Dresden, Nationaltheater München, Oper Leipzig, Opéra Budapest, Opernhaus Zürich, Grand Théâtre de Genève, Scala Milano, Opera di Roma, San Carlo di Napoli, La Fenice Venezia, Massimo Palermo et Catania, Teatro Comunale Bologna, Carlo Felice Genova, Teatro Real Madrid, ABAO Bilbao, Teatro Sao Carlos Lisboa, Opéra Monte-Carlo, Opéra National de Paris, Châtelet, Capitole Toulouse, Bordeaux, Marseille, Opéra national du Rhin Strasbourg, Den Norske Opera Oslo, Göteborgs Operan, Philadelphia Opera, Teatro Colon Buenos Aires, NNTTokyo, et en tournée aux Etats-Unis, au Japon et en Russie.

Il est également invité à diriger les plus grands orchestres internationaux :
Wiener Philharmoniker, Wiener Symphoniker, Sächsische Staatskapelle Dresden, les orchestres de la Radio de Köln, Leipzig, Hamburg, Baden-Baden, Stuttgart, Berlin, Gürzenich Köln, ORF Wien, Orchestre Philharmonique National de Hongrie, Radio-Tchaikovsky Moscou, Philharmonic Orchestra Odessa,  BBC Cardiff, Orchestre RAI Roma, Milano, Orchestra Sinfonica Nazionale della RAI Torino, Orchestra del Maggio Musicale Fiorentino, Teatro Massimo Palermo, San Carlo Napoli, Orchestra Sinfonica Siciliana, La Fenice Venezia, Orchestre National de France, Capitole de Toulouse, Montpellier, Bordeaux Aquitaine, Orchestre Philharmonic de Nice, Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, La Sinfònica di Madrid, Sevilla, Valencia, Granada, Galizia, Gran Canaria, Tenerife, San Sebastian, Orquesta Liceu Barcelona, RTV España, Orquesta Sinfonica Portugesa, Gulbenkian, Orchestre National de Belgique, Arnhem, Utrecht, Malmö, Odense, Aalborg, Orquesta Nacional de Buenos Aires, Orquesta Sinfónica de São Paulo et Rio de Janeiro, Orch, Sinf. Nacional-, OFUNAM Mexico, City, Guanajuato, Guadalajara, Canadian B.C. Vancouver,  Calgary, Ontario Phil, ABC Australia Melbourne, Auckland Philharmonia, Singapore Symphony, Qatar, Malaysian, Shanghai, Tianjin, Hangzhou, Incheon, Masan, Changwon, Busan, Tokyo Philharmonic, Metropolitan, Tokyo Symphony et Orchestra Yomiuri

Il participe aux festivals tels que :
Le Festival de Salzbourg, Festival de Radio France Montpellier, Vlaanderen Festival, Biennale Venise, Enescu Festival de Bucarest, Festival International Strauss de Dresde, Colorado Music Festival, Festival de Granada et Santander, Busan MARU

Parmi sa discographie, on remarque : le Château de Barbe-Bleue de Bartok, La damnation de Faust de Berlioz, Der Vampyr de Marschner, Madama Butterfly version 1904 de Puccini (Orphée d’or 2003) et la Tétralogie de Wagner ;
des oeuvres symphoniques de Mahler (Symphonies 1, 2, 3, 5), Verdi (Requiem), Bach (Passion selon saint Matthieu), Schönberg (Gurre-Lieder), Bartók (Concerto pour orchestre), Stravinsky (Le sacre du printemps), Brahms (1ère Symphonie), Bruckner (4ème Symphonie), Tchaikovsky (5ème Symphonie), J. Strauß, Kodály, Wolf-Ferrari, Schreker, Schulhoff, Schnittke, Liebermann et Rihm.

En 1999, le Gouvernement autrichien lui décerne le Grand Insigne d’Honneur en Argent avec Plaque pour services rendus à la République d’Autriche.